ILE-ROUSSE
Monticello, Sta Reparata di Balagna, Corbara, Pigna

Cliquez sur les villages




        Au Moyen-âge, le territoire de Santa Riparata constituait autour de son ancien château féodal, renforcé au nord par les quatre tours de Palmentu, un fief vassal de Sant'Antuninu.
Bien plus tard, il formera avec l'Isula di Balagna, dite alors aussi l'Isula d'Oru, Monticellu et Curbara une piève distincte de celle d'Aregnu, à laquelle elle fut incorporée par la suite.
Santa Riparata partage avec Curbara, la cima di Sant'Angelu, une hauteur de 562 mètres nommée Palania avant sa christianisation.
Dressée comme un "pal" (latin : palus, français : pieu), elle aurait donné son nom à la Balagne