Un miel pour tous le goûts

   


        Reflets des richesses de la flore et de la variété des paysages insulaires, le miel de Corse offre aux amateurs une large palette capable de séduire les palais les plus exigeants, les goûts les plus divers...


Miel de Printemps : Récolté en plaine et dans le fond des vallées, c'est un miel clair doré, fruité, délicat, issu des asphodèles, chardons, légumineuses, ou encore d'arbres fruitiers tels que les clémentiniers, les agrumes.

Miellat du Maquis : Récolté plutôt vers le littoral, endroits chauds et secs, c'est un miel ambré, foncé, plutôt corsé.
Il peut être caractérisé soit par les cistes associés aux calycotomes et aux cytinets, soit par les chênes et le lentisque.

Miel du Maquis de Printemps : Récolté du littoral à la montagne, c'est un miel ambré, riche en bouche. Il rappelle le caramel, le pain d'épices.
C'est le plus souvent un miel de bruyère arborescente associée à la lavande maritime, aux genêts.

Miel de la Châtaigneraie : Récolté en moyenne montagne, c'est un miel ambré, caractéristique, long en bouche, présentant une légère amertume.
Il est caractérisé par le châtaignier associé à l'anthyllis, le thym corse, erba barona, les genêts de montagne (genêt de lobell, genêt corse), la germandrée marine, les plantes aromatiques de montagne telles que l'immortelle.

Miel du Maquis d'Ete : C'est un miel des hautes vallées. Il est clair ou ambré clair, aromatique, floral, fruité, sans amertume ni acidité particulière.
Combinaisons variées entre le genêt, l'anthyllis, le thym corse, la germandrée, l'immortelle.

Miel du Maquis d'Automne : Récolté du littoral à la montagne, c'est un miel typé amer, au goût persistant. Il est caractérisé par l'arbousier associé aux lierres, à l'inule visqueuse, à l'odontita lutéa et la salsepareille.